Geen producten (0)
Geen producten (0)
 

Chien pourri à la plage

€ 9,70 (inclusief btw 9%)
Op voorraad - Levertijd 2-3 werkdagen
Specificaties
EAN code 9782211217453
Netto gewicht 200,00 g
Bruto gewicht 200,00 g
Afmetingen (l,b,h) 12,50 x 0 x 19 cm
Autor Colas Gutman, Marc Boutavant
Páginas 62
Omschrijving

L'été, il fait chaud, surtout quand on vit dans une poubelle. Chien Pourri et son fidèle ami Chaplapla rêvent de vacances sur la Côte d'Azur. Par miracle, il reste une place pour eux à la Colonie des oubliés.
Au programme : ramassage de détritus, Club Biquet et glaces au sable. De formidables vacances pourries en perspective !

C'est l'été. Dans sa poubelle, Chien Pourri meurt de chaud, Chaplapla meurt de soif, et les mouches tombent comme des mouches. Devant un vieux prospectus, nos deux amis rêvent de vacances au bord de la mer :
- Si seulement nous pouvions partir sur la Côte d'Azur, Chien Pourri...
- Ça ressemble à une côte de porc, Chaplapla ?
- C'est encore mieux.
- Regarde Chaplapla, je m'entraîne «à la plage» !
Chien Pourri fait la nage du petit chien dans le caniveau sous le regard dégoûté des passants. Mais alors qu'il s'apprête à s'essuyer avec une serpillière, Chaplapla s'écrie :
- Il nous reste peut-être une dernière chance !
- Avec la Colonie des oubliés ? Pour les chiens abandonnés et les chats écrasés ?
- Oui, Chien Pourri, pour tous les oubliés des vacances.
- On pourra voir la Côte de Porc ?
- Ne rêve pas trop quand même, Chien Pourri.
Devant la Colonie des oubliés, Chien Pourri et Chaplapla font la queue parmi les chats de gouttière et les chiens errants du quartier.

Colas Gutman est né en 1972 Paris. Il a fait une école de théâtre dans laquelle il a rencontré un metteur en scène qui quittait un poste de rédacteur à France 5. Au culot, il l'a remplacé et a pris goût, peu à peu, à l'écriture.
C'est un garçon constant qui écrit ses romans exactement dans les conditions où, plus jeune, il faisait ses devoirs : allongé sur son lit ou assis, avec une BD en guise de sous-main. Comme quoi, inconfort et précarité sont les père et mère d'hilarité.

Ook interessant